Ça y est ! Les Google Cars débarquent sur les routes de Californie ! Ces petites voitures électriques conçus par Google sont sans volant, sans pédale, bref, sans chauffeur ! Avec leurs airs de jouets (qui a dit « pot de yaourt » ?) elles investissent les rues de Mountain View et représentent le futur de l’automobile. Encore une preuve de l’esprit d’innovation de Google. En voiture Simone !

Les caractéristiques de la Google Car.

Google présente le premier prototype de sa voiture sans chauffeur en mai 2014. Conçue entièrement par Google, pouvant transporter deux personnes, la Google Car est électrique et a une autonomie de 130 kilomètres pour une vitesse de 40 km/h. Ce véhicule urbain fonctionne grâce à des logiciels et des capteurs qui lui permettent d’analyser son environnement et de se déplacer sans encombre. Dans l’habitacle, vous disposez d’un bouton On/Off, d’une interface GPS pour indiquer votre destination et… c’est tout !

La Google Car roule sur la voie publique.

Après 6 ans de tests, soit 2 millions de kilomètres parcourus, les Google car n’ont eu que 11 accidents sans gravité dus aux autres usagers. Fort de ce succès, Google met à disposition du public 25 Google Cars dans le quartier de son siège social pour des ballades en ville sans chauffeur à 40 km/h.

L’avènement d’une nouvelle utopie.

Google a pour but de réduire le nombre d’accidents et d’embouteillages. La Google Car permet également aux handicapés et aux aveugles de se déplacer de manière autonome. 95% des accidents de la route sont dus à une erreur humaine. On est alors en droit d’imaginer qu’une voiture autonome serait plus sûre.

Les freins à la démocratisation de la Google Car.

La Google Car disponible pour le grand public, ce n’est pas pour tout de suite. En effet, de nombreux éléments constituent des obstacles à sa commercialisation. La technologie est pour l’heure en avance sur les lois qui n’autorisent pas les véhicules autonomes à circuler sur la voie publique.

D’autre part, la Google Car n’est pas encore prête à affronter pour de bon la jungle urbaine. En effet, celle-ci comporte trop d’imprévus, principalement dus aux usagers (autres voitures, cyclistes, piétons…) et à leur comportement imprévisible. En cas d’accident, qui sera responsable étant donné que la voiture n’est pas mue par la volonté d’un chauffeur ? Autre problème : quid des assurances ?

De toute façon, la Google Car n’est pour l’instant qu’un prototype. Elle comporte des technologies très coûteuses comme des caméras, des capteurs, des lasers qui la rendent trop chère pour être commercialisée à grande échelle.

Une nouvelle façon de collecter des données.

La Google Car constitue un nouveau moyen pour Google de récolter des informations sur les utilisateurs en sachant exactement où vous vous rendez, quand, et pour combien de temps. En effet, les Data Centers de Google traitent en permanence les informations collectées par leurs voitures. Et que ferez-vous pendant les trajets, vous laissant conduire par la Google Car ? Il y a fort à parier que vous utiliserez internet et donc… verrez plus de publicités gérées par Google !

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !