La petite appli qui monte, qui monte… WhatsApp s’impose dans le paysage des applications mobiles et devient leader des services de messagerie en ligne. Achetée en février 2014 par Mark Zuckerberg (encore lui !) pour la modique somme de 16 milliards de dollars, WhatsApp fait désormais partie du groupe Facebook et ne s’est jamais aussi bien portée.

Le succès de WhatsApp.

Lorsque Mark Zuckerberg s’offre WhatsApp en 2014, l’application ne compte « que » 450 millions d’utilisateur. « Je pense que WhatsApp constituera la prochaine plateforme globale de messagerie par texte. » Et le jeune visionnaire avait, comme souvent, raison. L’application vise les 2 à 3 milliards d’utilisateurs. WhatsApp est bien partie pour, puisqu’en avril 2015 elle franchit la barre des 800 millions d’utilisateurs actifs, soit 30 milliards de messages échangés chaque jour.

Quelle est l’utilité de WhatsApp ?

L’application permet d’envoyer des messages et de passer des appels vocaux via internet depuis votre mobile. Le service est disponible sur iOS, WindowsPhone, Android et même Blackberry. Elle est gratuite pendant 1 an puis est facturée 1$ par an. L’application sert à envoyer des messages sans avoir à payer les SMS échangés et ce, de façon illimitée. Ce qui s’avère très pratique, en particulier pour l’envoi de photos ou de vidéo ou les communications à l’étranger. L’application est simple d’utilisation, son interface est claire et les publicités en sont totalement absentes.

Une communication… inexistante

WhatsApp est aujourd’hui le service de messagerie instantannée le plus utilisé au monde. Et pourtant, le service n’a construit sa notoriété uniquement grâce au bouche-à-oreille. En effet, WhatsApp ne dispose pas de service communication ou marketing et à fait le choix de ne faire aucune publicité (ce qui est, paradoxallement, une stratégie marketing en soi). Quand au nom WhatsApp il est construit sur la base du mot App, pour application, et de l’expression populaire What’s Up (quoi de neuf ?) que vous connaissez sûrement. Mais si ! Rappellez-vous cette célèbre publicité des années 90.

Pourquoi WhatsApp est-elle payante ?

WhatsApp refuse la publicité.

WhatsApp ne vend pas d’espace publicitaire. Cela fait partie de la philosophie de l’entreprise. Les dirigeants de WhatsApp ont choisi de n’imposer aucune publicité à l’utilisateur, se privant ainsi de cette source de revenus. « Nous savions que nous pouvions faire ce que la plupart des gens essayent de faire constamment : éviter la pub. Personne ne se réveille le matin enthousiatse à l’idée de subir d’avantage de publicité. » écrit sur le site le fondateur de WhatsApp, Jan Koum. Et ce dernier de citer une réplique de Tyler Durden du film Fight Club pour illustrer son argument. « La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien ! »

WhatsApp n’exploite pas vos données.

WhatsApp s’oppose à la revente des données personnelles de ses utilisateurs. Pour ses fondateurs, le temps, les moyens et l’énergie mis en œuvre pour collecter et analyser les données d’utilisateurs doivent plutôt être investi dans le développement de l’application afin de la rendre la plus performante possible. « C’est notre produit notre passion. Vos données n’entrent pas en ligne de compte. Elles ne nous interessent pas. »

Facturer les utilisateurs.

Ne vendre ni publicités, ni données personnelles implique de trouver une autre source de revenus. WhatsApp a donc fait le choix de facturer les clients à hauteur d’1$ par an. Cela ne représente pas un grand investissement pour vous. En revanche 1$ multiplié par 800 millions d’utilisateurs… cela constitue une coquette somme pour WhatsApp !

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !