« The Singer Not the Song ».Les musiciens investissent le secteur de la distribution de musique en ligne. Si Dr Dre a lancé, avec sa marque Beats, un service de musique en streaming récemment racheté par Apple (notre article sur le sujet), Jay-Z, star du RnB et mari de Beyoncé, n’allait certainement pas resté les bras croisés. Il vient de lancer en grande pompe Tidal, une plateforme de streaming musical proposant du son de très haute qualité et s’adressant clairement aux mélomanes.

Tidal : une plateforme de streaming payante

Jay-Z s’est offert le service musical norvégien Wimp avec la ferme intention de faire de l’ombre à Apple, Deezer et autres Spotify. Le rappeur et homme d’affaire a pour ambition d’ « écrire une nouvelle page de l’histoire de la musique » (modeste, comme toujours). Seulement, le service Tidal est entièrement payant, et même plutôt cher. 9,20 € par mois pour simplement accéder aux titres en qualité standard et 18,40€ par mois pour en profiter en haute définition. En effet, les artistes luttent avec ferveur contre la gratuité de la musique et le font savoir.

Un service musical de luxe.

Tidal est donc deux fois plus cher que Spotify et ne propose pas de service gratuit. Si vous voulez accéder au moindre morceau vous devrez donc d’abord dégainer votre carte bleue. En contrepartie, le service est sans publicité et se targue de proposer un son de très haute qualité. Tidal se place clairement parmis les sites de streaming haut de gamme et vise les experts et les amoureux de la musique, près à payer pour un service de qualité.Tidal propose plus de 25 millions de titres, 75 000 vidéos en HD et des articles rédigés par les meilleurs journalistes du monde de la musique. De quoi ravir les amateurs éclairés.

Des artistes investis : #TidalForAll

La réelle nouveauté ? Les artistes sont actionnaires de Tidal. Vous l’avez peut-être remarqué sur les réseaux sociaux, les musiciens ont changé leurs photos de profils Twitter et Facebook pour un fond bleu turquoise, la couleur officielle de Tidal. Les twittos ont lancé le hashtag #TidalForAll pour soutenir cette nouvelle plateforme censée être plus équitable pour les créateurs. Les grands noms de la musique se sont déjà engagés comme Chris Martin, Nicky Minaj mais aussi Rihanna et Jack White. Lassés d’être spoilés par les sociétés de musique en ligne, les artistes ont décidé d’agir en participant à une plateforme qui leur ressemble et qui défend leurs intérêts. Même Taylor Swift, en guerre ouverte contre Spotify, a rejoint l’équipe Tidal aux côté de Daft Punk et Madonna. Certains musiciens pourraient même publier des titres en exclusivité ou en avant-première sur Tidal.

Tidal réussira-t-il à s’imposer ?

Le service est déjà disponible dans 32 pays, dont la France, et est promis à un succès retentissant aux vues de la promotion qu’en font les musiciens. Les maisons de disques s’inquiètent déjà de perdre leur hégémonie en faveur de cette nouvelle façon de consommer des produits culturels. Si les internautes acceptent de payer le prix fort, Tidal pourrait bien redistribuer les cartes du monde de la musique en streaming. Reste à savoir si l’engagement des artistes suffira à imposer Tidal comme une référence dans un marché déjà très concurrentiel.

Un mois plus tard : un bilan peu reluisant.

Tidal : top of the flop ? 30 jours après son lancement, la plateforme est à la 872ème place des applis les plus téléchargées sur l’AppleStore. La principale critique ? Le prix ! Un abonnement à Tidal est deux fois plus cher que celui de son concurrent Spotify. De plus, l’absence de version gratuite empêche de tester le service. Jay-Z ne baisse pas les bras pour autant et espère voir sa plateforme être une réussite à long terme. Le rappeur défend une philosophie « pro-artistes » (ils gagnent 75% des revenus de la plateforme) et « pro-fans » (vraiment ?). Tidal compte pour l’heure 770 000 abonnements, ce qui est peu pour ce type de service.

« I got 99 problems and Tidal is one of them. »

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance