Aux vues des tarifs de certains logiciels professionnels, utiliser une version crackée d’un programme payant peut sembler une alternative alléchante. Mais l’usage de logiciels crackés expose votre entreprise à des risques informatiques et à des sanctions pénales. En effet, les cracks, en plus de constituer une pratique dangereuses pour le système informatique de votre entreprise, sont, rappelons-le, illégaux

Cracks : définition.

Bien souvent, pour l’utilisateur, il s’agit de se procurer une fausse clé d’activation. Cela permet d’utiliser le logiciel original sans avoir à payer une clé de licence. Apprenez toutefois que les logiciels payants ont mis en place de système de sécurité permettant de repérer les clé suspectes ou utilisées plusieurs fois.

Utiliser un CD d’installation que vous n’avez pas acheté, installer un logiciel sur plusieurs postes, dupliquer un programme, utiliser une version réservée aux écoles… toutes ces pratiques sont interdites et assimilées à du piratage. Si vous agissez de la sorte vous serez considéré comme un complice des pirates informatiques et vos agissements pourront être punis par la loi.

Logiciels crackés : pourquoi est-ce illégal ?

On remarque un fort taux de fraude dans les TPE et PME, pour qui l’achat du logiciel constitue un investissement conséquent. Pourtant, les logiciels payants sont protégés par les lois de propriété intellectuelle. Les obtenir sans payer la licence est illégal.

Enfin sachez que pour certains logiciels professionnels, une « trace » numérique est laissée sur votre production (plan, design, film, vidéo, composition….). Invisible, cette marque est laissée dans le fichier du résultat final, ce qui permet de vérifier si votre production a été réalisée avec une version officielle du logiciel ou une version crackée.

A quoi sert un crack ?

  • Utiliser un logiciel payant sans acheter la licence.
  • Modifier un programme qui n’autorise pas les modifications.
  • Contourner une fonction bridée ou un problème de compatibilité matérielle et logiciel.
  • Dans certains cas : corriger soi-même une faille de sécurité logicielle.

Les dangers informatiques des logiciels crackés.

Les virus et malwares.

Les logiciels crackés sont susceptibles de contenir et propager des programmes malveillants comme des virus et autres malwares. Certains peuvent s’avérer particulièrement dangereux. Selon Microsoft, utiliser un logiciel non-conforme multiplie par trois le risque d’être infecté par un virus. Une infection peut avoir de graves conséquences : destruction de l’ordinateur, impact sur la productivité, vol ou perte de données, coût de réparation…. Certains pirates introduisent des malwares dans les logiciels crackés ou sur les sites permettant de se les procurer. Vous rendre sur ce type de plateforme est dangereux pour votre ordinateur. Il existe même de faux sites de logiciels crackés qui proposent des logiciels factices masquant des virus.

Le risque de failles de sécurité.

Un logiciel cracké ne vous apporte aucune garantie de sécurité et ne bénéficie pas des mises à jour. Il peut donc constituer une importante faille de sécurité dans votre système informatique. De plus, en utilisant une licence illégale, vous ne pouvez profiter d’aucun support technique prévu par l’éditeur du logiciel.

Un danger pour la productivité de l’entreprise.

Certains logiciels crackés entraînent une surconsommation des ressources de votre machine et peuvent entraîner des lenteurs. Les versions crackées des logiciels sont parfois incomplètes. Il peut manquer certaines options et/ou fonctionnalités.

Cracks et sanctions pénales.

Utiliser un logiciel cracké est passible de 3 ans de prison et de 300 000€ de dommages et intérêts. L’éditeur des logiciel, ayant des moyens de savoir si vous utilisez un logiciel en bonne et due forme, peut exiger un contrôle dans les entreprises suspectées de fraude. Dans le cas d’une utilisation non-conforme, la responsabilité de chef d’entreprise est engagée. Ce qui montre l’importance d’établir une charte informatique dans votre entreprise et de contrôler les téléchargements de logiciels effectués par vos employés.

Nous vous incitons donc à ne pas utiliser de logiciels crackés qui constituent une menace pour votre entreprise, tant sur le plan informatique que pénal. Toutefois, si l’achat d’une licence s’avère être un coût trop important pour votre entreprise, nous vous rappelons qu’il existe des logiciels libres, gratuits, qui vous fourniront les mêmes services. D’autre part, évitez de télécharger des logiciels depuis des sites inconnus.

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !