Le cyber-harcèlement est un mode de harcèlement spécifique au web. Il concerne particulièrement les adolescents mais pas seulement. Le cyber-harcèlement est très présent sur les réseaux sociaux dont les modes  de fonctionnement (discussion instantanée, partages, anonymat…) se prêtent à ce genre de pratique.

Le web et le harcèlement.

Internet permet de diffuser rapidement et massivement des messages et des photos. Les plateformes comme les réseaux sociaux, les chats ou les commentaires permettent à chaque internaute de s’exprimer rapidement sous couvert d’anonymat, ce qui favorise les propos agressifs. La médiation par les TIC neutralise l’empathie rend la violence plus « facile », plus banale. Le coupable de harcèlement bénéficie d’un sentiment d’impunité.

Avec l’internet mobile, les internautes sont connectés en permanence, ce qui rend le cyber-harcèlement encore plus présent. La personne peut être sous le joug du harcèlement à toute heure du jour et de la nuit.

Les différentes formes de cyber-harcèlement.

  • Envoi d’insultes ou messages violents par chat ou messagerie instantanée.
  • Harcèlement répété visant un individu en particulier.
  • Diffusion de rumeurs, messages diffamatoires.
  • Créations de pages web ou Facebook dédiées à l’humiliation publique d’un individu.
  • Usurpation d’identité afin de nuire à une personne ou en harceler d’autres en son nom.
  • Divulguer des informations intimes et confidentielles (photos embarrassantes par exemple).
  • Le Revenge Porn qui consiste à diffuser des photos intimes à caractère sexuel de son ex.
  • Moqueries, injures, diffamation, propos incitant à la haine ou à la violence, menaces, chantage.
  • Prises de contact insistantes.

Loi contre le cyber-harcèlement.

La loi prévoit la condamnation du cyber harcèlement selon l’article 222-33-2 du Code Pénal. Il peut être puni d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. Les mineurs peuvent même être exclus de leur établissement scolaire.

« Le fait de harceler autrui par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel  (…)»

Comment lutter contre le cyber-harcèlement ?

  • Etre vigilant à ce que l’on poste sur le web (photos, vidéos, statuts) afin que ces contenus ne puissent pas être utilisés pour nuire.
  • Utiliser le droit à l’oubli de Google pour faire supprimer le lien vers certaines pages.
  • Veiller sur son e-reputation.
  • Ne pas tenir soi-même de propos insultants, malveillants ou diffamatoires.
  • Signaler les contenus malveillants même lorsqu’ils ne vous concernent pas directement (tous les réseaux sociaux comprennent un système de signalement ou signaler les contenus auprès de la CNIL. Ce signalement est anonyme.).
  • Protéger sa vie privée en paramétrant les options de confidentialité sur les réseaux sociaux.
  • Bloquer les e-mails de certains contacts.
  • Bloquer certains contacts sur les réseaux sociaux.
  • Changer d’adresse mail.
  • Sauvegarder ses messages ou effectuer des captures d’écrans qui serviront de preuve en cas de procédure judiciaire.
  • Porter plainte.

Ligne assistance Net Ecoute : 0820 200 000

(appel gratuit, anonyme et confidentiel. Du lundi au vendredi, de 9h à 19h.)

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !