En 2013, l’agence iClick Interactive rapporte le fait suivant : « Le monde compte plus de détenteur de téléphone mobile (5,1 milliards d’individus) que de personne ayant une brosse à dent (4,2 milliards). » Inquiétant. Que font les dentistes ? En tout les cas, ce chiffre montre l’importance du téléphone mobile dans nos vies et ce, à échelle mondiale.

Smartphone, mon amour.

L’addiction aux smartphones est une réalité. Le besoin de le consulter toutes les cinq minutes, la sensation de vide en son absence, la panique à la vue d’une batterie faible ou l’euphorie quand une notification apparaît sont autant de signe d’une addiction. Vous vous reconnaissez ? Selon une étude menée par Nokia en 2010, un utilisateur moyen consulte son smartphone 150 fois par jour sur une journée de 16 heures, soit toutes les 6 minutes et 30 secondes environ.

La nomophobie, qu’est-ce que c’est ?

En France, l’addiction au smarthphone touche 22% des utilisateurs. Cette dépendance porte même un nom, la nomophobie (de l’anglais No Mobile Phobia. Notons qu’en grec nomos signifie la loi et donc que la traduction exacte de nomophobie serait la peur des lois mais passons, tout le monde à l’air de n’en avoir cure !) La nomophobie est loin d’être un phénomène isolé. 66% des utilisateurs de smartphone en souffriraient. Cette forme de dépendance peut provoquer un sentiment d’anxiété très fort  chez les personnes privées de leur mobile.

Etes-vous nomophobe ?

Principaux signes de ces dépendance : vous vérifiez souvent où se trouve votre téléphone et vous êtes paniqué à l’idée de le perdre. Vous semble-t-il impossible de vivre sans ? Avez-vous toujours peur de « louper quelque chose » ? Pour éviter ce fléau moderne, il s’agit d’adopter une bonne « hygiène de vie digitale ». A l’occasion de la Journée Mondiale Sans Portable du 6 février, iakaa vous donne les astuces pour vous passer de votre mobile, ne serai-ce qu’aujourd’hui.

Nos conseils pour décrocher.

Désactivez les notifications.

Un téléphone qui clignote à tout bout de champ, forcément, c’est tentant. Et une notification est l’excuse parfaite pour passer du temps sur votre smartphone… et vous voilà happé par vos réseaux sociaux et autres applications, encore une fois ! Désactiver les notifications vous enlèvera cette tentation.

Cherchez l’information ailleurs.

Le réflexe du « j’te dis ça tout de suite » vous connaissez ? Mais si, c’est cette tentation de googler la moindre question saugrenue qui vous passe par la tête. De la capitale du Kurdistan à « tu sais cette actrice qui jouait dans une série des années 80, tu ne vois pas ? » prenez l’habitude de chercher l’information ailleurs. Idem pour les actualités. Depuis quand n’avez-vous pas acheté un journal ou un magazine ? Ouvert un atlas ? Et vous savez ce gros livre qui traîne dans votre bibliothèque… le dictionnaire, c’est ça ! Ouvrez-le de temps en temps le pauvre.

Achetez un agenda et un carnet de notes.

Ça semble bête  mais tout est bon pour vous éviter d’allumer votre smartphone. Un carnet ne prend pas beaucoup de place et vous permet de noter vos rendez-vous et les choses qui vous viennent à l’esprit sans tomber dans la spirale chronophage de votre mobile. Achetez un joli carnet qui vous donnera envie de l’utiliser. Chez iakaa, nous aimons particulièrement ceux du Papier fait de la Résistance.

Prenez un livre pour les transports en commun.

Oui, oui ! Un livre. Il n’y a pas que Candy Crush dans la vie, il y a les romans aussi ! On vous laisse choisir.

Éloignez votre téléphone

Difficile de ne pas être tenté si votre « doudou » vibre sans arrêt dans votre poche. Laissez-le autant que faire se peut au fond de votre sac ou dans une autre pièce. Parfois, abandonnez-le chez vous quand vous sortez. Oui c’est dur ! Mais c’est nécessaire.

Éteignez-le la nuit

Tout le monde a besoin de repos, même les téléphones portables. Evitez de le consulter avant de vous coucher. La lumière qu’il produit peut troubler votre sommeil et vous empêcher de dormir. Pour une bonne nuit de sommeil, éteignez-le. Il suffit qu’il vibre pour vous tirer sauvagement des bras de Morphée et attiser votre curiosité. (Qui peut bien vous envoyer un Snapchat à une heure pareille ?)

Ne le consultez pas à tord et à travers.

Plus qu’un problème d’addiction il s’agit surtout de politesse. Ne regardez pas votre téléphone lorsque vous êtes avec votre famille ou vos amis, Twitter peut attendre. Interdisez-vous de l’utiliser quand vous êtes à table. Éteignez-le lorsque vous êtes au cinéma ou au théâtre (ne soyez pas ce goujat irrespectueux que tout le monde maudit).

Méfiez-vous des réseaux sociaux.

S’ils créent des liens affectifs forts et favorisent les interactions, les réseaux sociaux exigent une connexion continue et une consultation permanente propice à l’addiction.

Pas de téléphone au volant.

Pas d’excuse. PAS DE TELEPHONE AU VOLANT ! Jamais. Never. C’est tout. Point.

Essayez l’application Forest.

Cette appli mobile vous encourage à ne pas toucher votre téléphone (oui ça semble paradoxal). Vous plantez un arbre virtuel qui grandit tant que vous ne consultez pas votre téléphone. Le cas échéant, l’arbre meurt (nooooooon !). Jolie, reposante, ludique, Forest vous aidera peut-être à décrocher.

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !