A la maison, au bureau, en sortie, en vacances et même la nuit, nous sommes sans arrêts connectés et nos smartphones, pc et tablettes ne sont jamais bien loin. Un mode de vie 100% online qui peut parfois s’avérer pesant, d’où le besoin de pouvoir déconnecter de temps en temps. Ce besoin de débrancher a donné naissance à un nouveau phénomène : la digital detox.
Detox-digitale.com est la référence française dans le domaine, et aborde tous les aspects de ce nouveau phénomène. Interview avec Yohann Rippe, rédacteur pour un blog connecté qui nous encourage à débrancher !

La digital detox, en quoi cela consiste ?

La digital detox est le fait de se déconnecter du digital pour une période donnée. Le but est de se déconnecter pour mieux reconnecter, prendre du recul par rapport à son hyperconnexion, faire la part des choses entre l’utile et l’important, réguler son stress, revenir à des fondamentaux, privilégier les contacts humains, etc.
Il existe aujourd’hui des séjours digital detox qui vous invitent à laisser de côté vos appareils connectés le temps d’un week-end par exemple. D’autres entreprises sortent des applications pour vous aider dans votre sur-utilisation de votre Smartphone.

Pourquoi avoir créé un blog consacré à la digital detox ?

Tout d’abord, nous sommes une bande d’amis qui s’est rendu compte il a quelques années lors de soirées entre nous que nous passions beaucoup trop de temps sur nos téléphones et que ça en devenait pénible pour soi et pour les autres. On a ensuite observé qu’on n’était pas les seuls à être comme cela. Dans notre groupe s’est opéré une sorte de prise de conscience et une modification de nos habitudes. Nous avons donc décidé de créer un blog pour en parler et sensibiliser le plus grand nombre pour qu’une prise de conscience collective prenne racine. Pour nous le débat est important.

Quels sont les bienfaits de la digital detox ?

Le but est de prendre du recul par rapport à son utilisation et de revenir conscient de la différence entre l’internet utile et l’internet futile.
Le digital et les appareils connectés sont de formidables outils. Faire une detox digitale revient à comprendre la place qu’ils occupent aujourd’hui dans notre vie professionnelle et personnelle et d’en cerner les abus que l’on a pu faire.
Certaines études démontrent que s’octroyer des moments de déconnexion permettrait de réduire le stress, de devenir plus créatif et plus productif. En effet, nous sommes dans une société de zapping. Les réseaux sociaux contribuent au fait de faire les choses en surface plutôt qu’en profondeur. Nous sommes consommateurs, on doit redevenir des acteurs de notre vie.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait tenter l’expérience ?

Il s’agit avant tout d’une démarche personnelle qui ne peut être imposée. Une personne qui voudrait tenter une digital detox doit s’y préparer. Cela dépend aussi de la durée du séjour. Également, le retour à la connexion doit être préparé. Une sorte de bilan personnel s’impose en fin de déconnexion.

Pour vous, quels sont les meilleurs services de digital detox ?

Nous n’avons pas testé tout ce qui est proposé en termes de séjour, mais concernant les applications notre coup de cœur revient à l’application OFFTIME conçue par une start-up berlinoise qui l’a conjointement développé avec des chercheurs universitaires. Elle permet de gérer l’utilisation de son téléphone avec des fonctionnalités vraiment innovantes par rapport aux autres applications que nous avons pu tester.

Un dernier mot sur la digital detox ?

J’aurais des réponses à leur donner par rapport à des remarques que l’on nous fait souvent. Comme je disais, prôner la detox digitale ne revient pas à être contre le digital. Au contraire, c’est un formidable outil. Mais ce dernier a évolué tellement vite que l’on s’est plongé corps et âme dedans sans que la société prenne du recul par rapport à ce phénomène d’hyper-connexion. La déconnexion n’est pas l’opposé de la connexion. Elles vont de paire et peuvent coexister ensemble créant un certain équilibre.Avis aux amateurs donc de reprendre le contrôle de leur utilisation. Toutes les expériences de déconnexion même les plus simples, comme laisser son téléphone à la maison lors d’une balade le week-end, sont bonnes à tester !

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance
Partager sur

Partagez cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos amis !