Certaines entreprises encouragent leurs employés à apporter leur matériel informatique personnel au travail. Ce phénomène, appelé le BYOD (Bring Your Own Device), ou PAP (Prenez vos Appareils Personnels) amène plusieurs questions relatives à la sécurité des données de l’entreprise. Le BYOD concerne les ordinateurs mais aussi les smartphones et tablettes.

Les plus du BYOD.

Le BYOD montre de nombreux avantages qui poussent de plus en plus de sociétés à opter pour cette tendance.

  • L’employé connaît et maîtrise la machine qu’il utilise, puisqu’elle lui appartient. Il est donc plus efficace.
  • L’employé peut personnaliser son matériel informatique comme il le souhaite.
  • L’employé peut travailler aisément en dehors des locaux de l’entreprise.
  • Plus de problème de matériel obsolète et/ou non adapté aux habitudes de travail de chacun.
  • Réduction des coûts pour l’entreprise qui n’a pas à fournir le matériel.

Les risques du BYOD.

Mais cette tendance n’est pas sans risque. Et de nombreux dangers accompagnent cette nouvelle façon de travailler.

  • Vol ou pertes des données
  • Espionnage industriel
  • Piratage et virus.
  • Perte de matériel.
  • Non-respect de la vie privée des employés.

Les entreprises s’inquiètent de la confidentialité et la sécurité de leurs informations. Autre danger, social plus que technologique cette fois-ci, l’effacement des frontières entre les domaines du monde professionnel et de la vie privée. En amenant son propre matériel informatique sur son lieu de travail, l’employé y importe une part de sa vie privée, et vice-versa.

Le BYOD en toute sécurité.

Pour prévenir ce type d’incidents, les entreprises établissent le plus souvent une politique de confidentialité adaptée au BYOD, mais est-ce vraiment suffisant ? Des éditeurs de logiciels comme Acronis proposent des solutions et outils adaptés pour la sécurisation des données des entreprises. On citera par exemple Leroy Merlin, qui a développé des applications mobiles internes dédiées aux employés afin de leurs permettre de suivre la tendance BYOD en toute sécurité. Établir une nouvelle politique et faire appel à un tiers pour sécuriser le parc informatique d’une société semble donc être la solution privilégiée par les entreprises.

Les alternatives au BYOD.

Le CYOD

Chose Your Own Device. L’entreprise laisse les employés choisir leur matériel informatique. Cela permet à chacun de disposer d’appareils qui correspondent à ses besoins et aux taches qu’implique sa fonction. Le principal problème posé par le CYOD est d’avoir dans le parc informatique d’une même entreprise des appareils fonctionnant sous différents OS.

Le COPE

Corporate Owned, Personally Enabled. L’entreprise fourni le matériel informatique à ses employés tout en les autorisant à l’utiliser à des fins personnelles.L’entreprise peut ainsi garantir la sécurité de ses données, tout en profitant de la flexibilité d’une solution BYOD.

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance