Imaginez un univers où robots et humains cohabitent, discutent et s’entraident au quotidien, pour le meilleur et pour le pire…. Cela vous semble être un scénario de film de science-fiction ? Et pourtant cet univers existe déjà. En effet, sur internet vous côtoyez des robots, ou bots, de façon quotidienne. Ces dernier représentent même plus de la moitié du trafic. Amis ou ennemis ? Que sont-ils ? Quelle est leur utilité ? Petite mise au point sur les bots.

Bots : définition.

Bots est l’abréviation de robots, et désigne les agents logiciels automatisés ou semi-automatisés, interagissant avec des serveurs informatiques pour opérer certaines actions en ligne. Ce sont des formes d’intelligences artificielles spécifiques au web, conçues généralement pour assurer un service ou interagir avec les utilisateurs. Les bots déchargent les hommes des tâches les plus fastidieuses et répétitives.

Exemples de bots et leurs fonctions.

  • Les Google Bots parcourent des milliers de pages web par jour pour les indexer correctement dans le moteur de recherche.
  • De nombreux chats de sites internet, notamment ceux servant au service après-vente, sont gérés par un bot.
  • Sur certains sites de rencontre, des bots se font passer pour des utilisateurs, à des fins malveillantes ou dans le but de gonfler le nombre d’abonnés au site web.
  • Les bots sont parfois utilisés sur les réseaux sociaux pour augmenter artificiellement une communauté ou booster le trafic d’un site.
  • Twitter est peuplé de nombreux bots. Ils servent notamment à la veille informatique en recensant ou retweetant des tweets sur un sujet donné.
  • Le bot Twitter de Wikipédia par exemple repère les tweet comprenant des questions (exemple : Qui est Kayne West ?) et y répond automatiquement avec un lien menant vers la page Wikipédia correspondante.

Quand les bots se débrouillent sans nous.

Il vous arrive donc via les chats ou les réseaux sociaux, de converser avec un bot. Le but des développeurs est de leur donner un caractère très « humain » afin que la conversation soit fluide et pertinente. De ce fait, de nombreux bots tirent leur intelligence du travail des développeurs mais également de leurs interactions avec les utilisateurs. En clair, ils capitalisent leurs expériences passées pour mieux s’adapter. c’est ce que l’on appelle le machine learning. Ce terme désigne le fait qu’un programme informatique « apprenne » de ses interactions pour s’améliorer.

Le bot Tay : un échec pour Microsoft.

Microsoft a récemment tenter de lancer sur Twitter une intelligence artificielle nommée Tay. Cette dernière conversait gaiement avec les utilisateurs sur Twitter avec un ton adolescent et devait évoluer au fil de ses expériences. Tay comptait plus de 23 000 abonnés et échangeait 96000 tweets par heure, agrémentés de smiley et de plaisanteries. Mais catastrophe, les internautes, narquois, ont bien vite entrepris de tester les limites de ses capacités d’adaptation. En quelques heures, la jeune Tay était la concentration des pires aspects de l’humanité : raciste, négationniste et grossière. Microsoft a rapidement mis fin à l’expérience. Preuve qu’il n’est pas toujours bon que les bots prennent exemple sur nous.

Qui est responsable des actions des programmes ?

Les bots peuvent être très influents sur le web et leurs actions ne sont pas sans conséquences. Certains prédisent les catastrophes naturelles ou les épidémies en centralisant et analysant des données. D’autres sont utilisés par les cyber-criminels pour mener des actions de piratage informatique. L’humain flatte sa propre intelligence en tentant de créer des programmes qui nous ressemblent. Nous essayons de les rendre drôles, pertinents, créatifs, même si pour l’heure il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais le fait que les bots soient de plus en plus autonomes et actifs pose des questions légales et juridiques. Qui est responsable de leurs actions ?

À propos de Iakaa

Mascotte
N°1 de l’assistance informatique à distance. Lenteur, virus, spams … ? Iakaa vous assiste immédiatement et à distance !
N'attendez plus le déplacement d'un technicien, avec Iakaa c'est maintenant et sans effort.
Besoin d'une assistance informatique ?
Ayez le réflexe Iakaa !

Demander une assistance